La consommation de produits bio connaît un déclin en France

Selon le “panorama du bio 2022” publié par l’Agence bio, la consommation de produits bio en France est en baisse pour la deuxième année consécutive. En 2022, les produits bio ont représenté 6% du panier de courses alimentaires des Français, contre 6,44% en 2021. Cette baisse est attribuée à l’inflation et à la réduction générale de la consommation d’aliments.

produits-biologiques

Les ventes dans la grande distribution et les magasins bios spécialisés en baisse

L’Agence bio note que les ventes de produits bio ont diminué de 4,6% dans la grande distribution et de 8,6% dans les magasins spécialisés. Néanmoins, les ventes à la ferme ont augmenté de 3,9%. Au total, la consommation mensuelle alimentaire des Français a baissé de 16,2 millions d’euros à 14,3 millions d’euros entre 2021 et 2022.

L’inflation, un frein à la consommation de produits bio

Le coût des produits bio est souvent cité comme un frein à leur consommation. En effet, les prix des produits bio ont augmenté de 4% cette année, touchés également par l’inflation. Ils restent cependant en moyenne 30% plus chers que les produits conventionnels. Face à cette situation, les consommateurs aux revenus limités ont tendance à privilégier les produits moins coûteux.

Le secteur bio en quête de nouvelles perspectives

Pour relancer la consommation de produits bio, l’Agence bio envisage plusieurs pistes, dont la sensibilisation du public à travers des politiques publiques et des campagnes d’information massives. De plus, le secteur souhaite explorer davantage le marché de la restauration et des cantines, où le bio ne représente actuellement que 8% de la consommation. Enfin, l’Agence bio propose d’intégrer l’agriculture biologique dans les programmes scolaires afin d’éduquer les jeunes sur les différents modèles d’agriculture et les inciter à consommer bio.

Le défi reste important pour la filière bio, qui voit ses ventes stagner. Les acteurs du secteur devront redoubler d’efforts pour convaincre les consommateurs de revenir vers des produits plus responsables et respectueux de l’environnement.

Notre avis

Nous pensons que cette situation montre les difficultés auxquelles la filière bio est confrontée aujourd’hui. L’inflation et la baisse du pouvoir d’achat ont un impact indéniable sur le choix des consommateurs, qui se tournent vers des produits moins coûteux même si cela signifie renoncer à l’aspect écologique et responsable des produits bio. Il est important de sensibiliser les consommateurs aux bienfaits et aux avantages de la consommation de produits bio, mais cela ne suffira pas si les prix restent aussi élevés comparés aux produits conventionnels.

De plus, il est crucial pour la filière bio de se diversifier et de conquérir de nouveaux marchés, comme la restauration collective ou les cantines scolaires. Cela permettrait non seulement d’augmenter la consommation de produits bio, mais aussi d’éduquer les jeunes générations à l’importance de la protection de l’environnement et de la consommation responsable.

Nous pensons également que l’État doit soutenir davantage le secteur bio, en mettant en place des politiques publiques et des campagnes d’information afin de promouvoir la consommation de produits issus de l’agriculture biologique.

À retenir : la consommation de produits bio en baisse en France

  • 📉 Baisse de la consommation de produits bio pour la deuxième année consécutive
  • 🛍️ Ventes en diminution dans la grande distribution et les magasins spécialisés
  • 💸 L’inflation et la baisse de la consommation alimentaire générale en cause
  • 💡 Sensibilisation, conquête de nouveaux marchés et soutien des politiques publiques proposés pour relancer la consommation de produits bio

Conclusion

Le secteur bio est confronté à de nombreux défis, notamment en lien avec l’inflation et la baisse du pouvoir d’achat des consommateurs. Il est essentiel de redoubler d’efforts pour sensibiliser les consommateurs aux bienfaits des produits bio, tout en explorant de nouveaux marchés et en bénéficiant du soutien des politiques publiques. La consommation de produits bio est un enjeu majeur pour notre environnement et notre santé, et il est important de trouver des solutions pour encourager les consommateurs à revenir vers ces produits responsables et durables.